DOBRI STARI

Attention, la frequentation régulière de ce forum rend fou !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    

Partagez | 
 

 La véritable histoire du Grand Méchant Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chris-maria

avatar

Age : 57
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: La véritable histoire du Grand Méchant Loup   Lun 7 Juil - 18:17

La véritable histoire du Grand Méchant Loup


Bonjour moi c'est Gillou le loup.



Un jour alors que je me baladais (sur l'avenue le cœur ouvert à
l'inconnu...) à la lisière de la forêt j'ai rencontré un Jolie
garçonnet en costume du IIè Reich.



Il me dit :
—"ARgh ein Grande Méchante loup !!"
A peine m'a t-il vu qu'il me tira dessus avec son son fuckin' lance-pierre. J’ai gardé un hématome gros comme une balle de tennis
sur le postérieur pendant trois jours, en plus j'avais faim alors je
l'ai becté. Je sus un peu plus tard qu'il se prénommait Pierre et que
c'était pas la 1ere fois qu'il faisait chier le monde avec un loup.
Peu de temps après ma mère mourut lors d'un tragique festin, étouffée par un os de lapin, saloperie ....
Je pris donc la route pour trouver un nouveau foyer et pourquoi pas une famille à fonder.


En chemin alors que je mangeais des baies (ce qui est très idiot de
ma part vu que je suis carnivore), je me suis fait agresser par une
petite chèvre monstrueusement méchante, elle voulait pas lâcher mon
postérieur malgré les cris de son maître :



—"Blanchette Blanchette reviens ! Laisse cette pauvre bête tranquille !!"
J’avais les fesses en sang, l'estomac en feu, les pieds en
compote et les nerfs en pelote alors je les ai bouffés elle et son
fuckin' maître.



Une fois sustenté je suis reparti en quête d'un avenir meilleur. Au bout de quelques heures alors que la sensation de faim
commençait à revenir surgit un p'tit lutin tout rouge. Après réflexion
et ajustement de mes verres de contact je m'aperçus de mon erreur.
C’était une lutine, une lutine avec un chaperon rouge par-dessus sa
tête.



Elle me tint (tin au Tibet) à peu près ce langage :
—"Hey bonjour monsieur du corbeau (le con y confond un corbeau
avec un loup, tu m'étonne que j'le bouffe a la fin) que vous êtes joli
que vous me semblez beau sans mentir si votre ramage se rapporte à
votre plumage vous êtes le Félix (le chat) des hôtes de ce bois."
À ces mots je me sentais plus de joie j'ouvris un large bec pour lui répondre :
—"C’est gentil mon p'tit mais j'ai faim tu connais pas un p'tit resto dans le coin ?"
—"Ben justement mon brave je me rendais chez ma mère-grand bien dodue et tendre. Elle tient un restaurant italien à deux pas d'ici tu veux venir ? J’espère juste que t'as pas un appétit d'oiseau ! (Décidément trop con ce chaperon.)"
Je l'ai suivi donc à travers la forêt jusqu'à une petite chaumière. Le chaperon s'est approché et a frappé à la porte :
—"toc toc toc"

Une voix électronique sortit d'un interphone :
—"Bonjour restaurant chez mémé puis prendre votre commande ?"



Ce con de chaperon avait frappé à la porte du Mac Drive . On fit le tour au pas de charge pour finalement taper à la bonne porte.
Une petite voix tremblotante cria :
—"Tire la bobinette et la chevillette chéra."
Il n’a pas eu l'occasion de le faire. Je l'avais becté avant. Un p'tit rot.
et hop j'me suis occupé de la vielle j'ai fracassé la porte, pris la
mémé et je l'ai poussée dans les orties, non faut pas pousser mémé dans
les orties quand même.
j'ai fracassé la porte donc j'me suis dirigé vers la mémé et je l'ai becté.
Revenir en haut Aller en bas
http://auhasarddenosbalades.skynetblogs.be/
Chris-maria

avatar

Age : 57
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La véritable histoire du Grand Méchant Loup   Lun 7 Juil - 18:24

Splitch, Splotch et Sploutch ou "Comment cuisiner le porc en 10 leçons"




J’ai repris la route vraiment très bien repu. J’ai enchaîné les Km
jusqu'à arriver à proximité d'une singulière maison de paille. Fatigué
entre autres par la digestion de la dodue grand mère j'ai décidé de
m'arrêter ici pour passer la nuit, je frappa donc a la porte. Et là,
comme de par hasard un p'tit cochon sortit par la porte comme ceci et
dit :
—"Enfer et damnation un grand méchant loup (visiblement plus
perspicace que les chaperons les p'tits cochons). Que veux tu sale
loup ?!."
Rah la j'étais vénère, ce con venait de me traiter de sale loup. Alors j'lui ai refermé la porte sur la gueule :
—"SPLITCH !" (D’où son nom : splitch)
Bien sûr je ramassai les morceaux et le ... (BECTA tous
en cœur).
Je passai la nuit dans sa maison, y f'sait super froid, à un moment
j'ai éternué et pouf la maison s'est effondrée fuckin' maison. Le
lendemain après une bête de grasse mat' je repartis de bon train vers
un hypothétique lieu de vie.
Et cent mètres plus loin je tombai a nouveau sur une maison mais de
bois cette fois. Lorsque je passai à coté une envie incontrôlable
d'éternuer me prit et "atchoum!"la maison s'effondra et laissa
apparaître un autre jeune cochon en conversation téléphonique :
—"T'ain c'est qui ce con ! Non pas toi maman y'a un type qui vient de bousiller ma baraque (suis-je chez AGF ?)."
—"Désolé p'tit cochon j'ai attrapé froid... "
—"Et ta mère elle a froid enfoiré de grand méchant loup ?! "
Là j'lui ai mis un de ces coup de boules dans le torse. (Zinédine Zidane je t'aime)
On entendit sortant du téléphone :
—"Mon cochonnet tu vas bien ?!"
Le petit cochon s'est relevé, a fouillé dans un tiroir et en a
sorti une petite cuillère (pourquoi une petite cuillère je sais pas
mais en tout cas il l'a sortie).
Et un très bref instant après il a foncé sur moi sa petite cuillère en
avant. (C'est con un cochon.) j'ai juste eu le temps de me baisser, un
peu a la matrix , de lui prendre sa fuckin' petite cuillère des mains
et de lui lancé entre les yeux, ça fit :
—"SPLOTCH !" (D’où son nom : splotch).
De peur que les flics trouvent le corps et m'accusent de cochonicide je l'ai becté.
Ensuite j'ai dé
guerpit très vite histoire d'éliminer un peu (c'est gras le cochon.)
J’suis arrivé vers une grande maison de brique là je me suis quand même dit :
—"tiens c'est chelou encore un maison ça serait con qu'y ait un autre cochon dedans"
j'ai frappé à la porte et la un énorme cochon m'a ouvert,
attention quand j'dis un énorme cochon, c'est un énorme cochon ; 3m de
haut 2 de large un vrai cochon de compétition, le genre de cochon que
si y te met une baffe tu fais trois fois le tour de mon slip. (ou du tien c'est comme tu veux)
y me dit :
—"oui c'est pour quoi" avec une voix a la Sylvester Stallone.
—"ben une belote ?"
—"Ok rentre mon p'tit"
y m'a emmené dans une petite arrière salle ou étaient tranquillement installés 4 cochons le cigare en bouche et les cartes en main. Y ma présenté ses potes :
—"Alors ça c'est tony dit "côtelette" ça c'est tony dit "l'andouille" et lui c'est tony dit rillette moi c'est Al jambone. Prend une chaise, la mise est de deux glands (au poker des cochons, dollar se dit gland)"



Moi personnellement, des glands j'en avais 3 gros en face de moi
mais aucun qui me permettrait de jouer. Al Jambone a vu que je ne
pouvais miser et de rage a sorti son pétoire et a tiré une grande
rafale un peu partout dans la pièce tuant tout ses comparses. il s'est
arrêté, a vu toutes les carcasses. Il a relevé la tête m'a regardé
droit dans les yeux et s'est tiré une balle dans la tempe :
—" SPLOUTCH !!"(D'où son nom : sploutch)
je les ai tous becté.


Voila après j'suis arrivé dans cette forêt j'me suis creusé un terrier et j'suis v'nu vous voir pour vous raconter mon histoire.
Finalement j'm'en suis pas trop mal tiré.
Revenir en haut Aller en bas
http://auhasarddenosbalades.skynetblogs.be/
Tantane
Admin
avatar

Age : 71
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: La véritable histoire du Grand Méchant Loup   Lun 7 Juil - 19:59

Enfin, enfin une version non édulcorée comme on les aime

Bravo Maria, tu en as d'autres


Blanche Neige, la Belle au bois dormant ?

Revenir en haut Aller en bas
http://dobri.chocoforum.com
Chris-maria

avatar

Age : 57
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La véritable histoire du Grand Méchant Loup   Lun 7 Juil - 20:02

Je vais voir ce qui se trouve dans mon encyclopédie bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
http://auhasarddenosbalades.skynetblogs.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La véritable histoire du Grand Méchant Loup   

Revenir en haut Aller en bas
 
La véritable histoire du Grand Méchant Loup
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La véritable histoire du Grand Méchant Loup
» Toc toc toc(c'est le grand méchant loup)
» [Jonas, Anne & Jadoul, Emile] Histoire du grand méchant poulet
» [Patterson, James] Alex Cross - Tome 9: Grand méchant loup
» Un nouveau Grand Méchant Admin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOBRI STARI :: CULTURE et LOISIRS :: Défouloir-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit